English Français

Tests de VPN

Sur cette page, vous retrouverez l’intégralité des fournisseurs que notre équipe a récemment testé et avez la possibilité de chercher un test VPN précis en naviguant parmi les principaux fournisseurs du marché. Nos test sont réalisés en suivant la méthodologie que nous avons listé plus bas dans la page.

TESTS DE VPNS

Les utilisateurs choisissent d’utiliser un VPN pour de nombreuses raisons différentes, notamment pour débloquer des contenus géo-limités, ainsi que pour sécuriser des données et masquer leur adresse IP. Lorsqu’on utilise un VPN, on peut aussi donner l’impression d’être situé dans un autre pays, en utilisant l’adresse IP du serveur VPN au lieu de celle fournie par son fournisseur d’accès.

Il est important de s’assurer que le VPN que vous choisissez est sécurisé à 100 %, car un VPN qui fuit des donnée rend son utilisation totalement inutile. Un VPN peut présenter des fuites pour un certain nombre de raisons, ce qui fait que votre connexion peut être interceptée par des cybercriminels, des agences gouvernementales, votre fournisseur d’accès Internet ou des services marketing en tout genre.

Les fuites de VPN les plus courantes sont les suivantes :

  • Fuites WebRTC
  • Fuites DNS
  • Fuites de l’extension de navigateur

Adresses IP publiques et locales

Pour savoir comment un VPN protège votre adresse IP, nous devons d’abord comprendre comment les adresses IP fonctionnent. Il existe deux types d’adresses IP : les adresses publiques et les adresses locales. Votre adresse IP “locale” n’est pas unique et ne permet pas de vous identifier.

C’est votre adresse IP publique qui vous est propre et qui constitue votre identité unique lorsque vous naviguez sur internet. Une fuite de données personnelles se produit lorsque le WebRTC divulgue votre adresse IP publique au lieu de l’adresse IP du VPN.

WebRTC révèle votre adresse IP réelle

Les sites web peuvent révéler votre adresse IP publique en utilisant le protocole open-source WebRTC (Web Real-Time Communication). C’est inquiétant car si un pirate utilise cette fonction du navigateur, il pourrait avoir accès à votre adresse IP et, ce qui est encore plus problématique, il peut connaître votre emplacement physique.

La protection offerte par les VPN est mise à mal si les pirates utilisent le protocole WebRTC pour exposer l’adresse IP réelle de votre fournisseur d’accès Internet. Cela signifie que n’importe qui peut alors accéder à votre emplacement. Ce protocole peut être utilisé à la fois sur Firefox et Chrome (sur tous les appareils) pour révéler votre adresse IP. Cette menace ne s’applique pas à tous les VPN et, heureusement, le protocole WebRTC n’est pas activé par défaut sur Safari ou Internet Explorer.

Fuites DNS

Une fuite DNS est une menace considérable pour la vie privée et une faille de sécurité qui peut se produire même en utilisant un VPN. Tout comme dans le cas du WebRTC, votre adresse IP publique sera révélée en cas de fuite DNS. Si vous avez une fuite DNS, votre activité en ligne ne sera pas anonyme et pourra être surveillée.

Certains fournisseurs de VPN mis en avant dans nos tests, souffrent à la fois de fuites de DNS et WebRTC. Cela est peut-être dû à leur approche “peer to peer”, plus vulnérable. En outre, de nombreux fournisseurs enregistrent également vos informations, ce qui n’est pas une caractéristique souhaitable de la part d’un fournisseur de VPN.

D’autre part, les fournisseurs de VPN de haute qualité comme NordVPN ont intégré à leur client des systèmes permettant de désactiver WebRTC dans leurs applications et extensions de navigateur.

Comment vérifier s’il y a des fuites de DNS sur mon client VPN

Vous pouvez effectuer un test de fuite DNS automatiquement sur un site comme DNSLeakTest.com pour savoir si votre VPN présente ou non une fuite DNS. Si vous constatez que votre VPN présente une fuite DNS, vous pouvez alors changer de fournisseur de VPN pour un réseau plus anonyme et sécuriser, ou vous pouvez choisir de signaler ou de réparer la fuite. Sur les sites de tests de fuites DNS, vous trouverez généralement des instructions faciles à suivre sur la manière de sécuriser une fuite DNS.

Qu’est-ce qu’une adresse DNS ?

Le système de noms dynamiques (DNS) est utilisé pour traduire les adresses web (URL), faciles à comprendre et à mémoriser, en leurs “véritables” adresses IP numériques.

Votre adresse DNS est l’adresse IP du serveur DNS qui effectue cette traduction, qui, dans le cours normal des choses, appartient à votre fournisseur d’accès Internet.

Elle n’est pas propre à vous, mais votre FAI peut utiliser vos requêtes DNS pour suivre les sites web que vous visitez, et les sites web que vous visitez peuvent contacter votre FAI pour savoir lesquels de leurs utilisateurs ont visité leur site web à un moment donné.

Qu’est-ce qu’une fuite DNS ?

Lorsque vous utilisez un VPN, les requêtes DNS doivent être envoyées via l’interface du VPN pour être traitées par le fournisseur du VPN – au lieu de votre FAI. La plupart des services VPN disposent de leurs propres serveurs DNS, mais certains transmettent les requêtes à des fournisseurs tiers. Cela ne pose pas de problème, car le fournisseur DNS tiers ne sait pas qui a fait la demande et vous serez ici “couvert” par votre fournisseur VPN.

Une fuite DNS se produit lorsqu’une requête DNS est envoyée en dehors de l’interface VPN, et est donc traitée par votre FAI au lieu du fournisseur VPN. Cela peut se produire pour plusieurs raisons, mais un bon client VPN devrait l’empêcher.

Notre équipe vérifie les fuites DNS IPv4 et IPv6 lors de nos tests.

Qu’est-ce qu’IPv4 ?

Chaque connexion Internet se voit attribuer une adresse IP numérique que les ordinateurs utilisent pour l’identifier de manière unique. Le système IPv4 est utilisé à cette fin depuis les débuts de l’internet, et les adresses IPv4 restent de loin le type d’adresse internet le plus courant.

Un jour, les adresses IPv6 (voir ci-dessous) remplaceront complètement les adresses IPv4, mais en attendant que la nouvelle norme soit mieux prise en charge, même les connexions avec une adresse IPv6 se voient attribuer une adresse IPv4 pour des raisons de compatibilité.

Qu’est-ce qu’une fuite IPv4 ?

Cela signifie qu’un site web peut voir votre véritable adresse IPv4, et n’est pas vraiment une “fuite” en tant que telle. Cela signifie que votre VPN n’est pas activé ou ne fonctionne tout simplement pas du tout.

Qu’est-ce que l’IPv6 ?

Les adresses IPv4 se font de plus en plus rares. La nouvelle norme IPv6 résout le problème en utilisant les adresses beaucoup plus longtemps, ce qui permet d’en fournir beaucoup plus (environ 340 milliards de milliards de milliards !).

Malheureusement, bien qu’elle soit essentielle à la croissance future de l’internet, l’adoption d’IPv6 à tous les niveaux a été relativement lente. Il en résulte que la plupart des services internet et des systèmes d’exploitation fonctionnent désormais selon une approche double, où (lorsque la connectivité IPv6 est disponible) le trafic internet est envoyé à la fois sur une interface IPv4 et une interface IPv6.

Qu’est-ce qu’une fuite IPv6 ?

Une fuite IPv6 se produit lorsque votre connexion IPv4 est correctement acheminée par l’interface VPN, mais que votre connexion IPv6 est acheminée par votre fournisseur d’accès Internet (FAI) comme d’habitude.

Cela signifie que les sites web ne peuvent pas voir votre véritable adresse IPv4, mais qu’ils peuvent voir votre véritable adresse IPv6. Les fuites IPv6 ne peuvent se produire que si votre appareil dispose d’une connectivité IPv6.

Notre test garantit que les connexions IPv6 sont soit acheminées par l’interface VPN, soit bloquées afin d’empêcher les connexions en dehors de l’interface VPN.

Fuites d’extensions de navigateur

Lorsque vous surfez sur le web, il existe de nombreuses méthodes différentes via lesquelles vous pouvez être suivi. L’une de ces méthodes est l’utilisation d’une extension de navigateur “corrompue” qui permet de suivre votre activité. Les extensions de navigateur Chrome sont particulièrement sensibles aux fuites d’extensions de navigateur car ce navigateur est le plus utilisé au monde. Vous pouvez être par exemple victime d’un détournement données de formulaire, qui vous redirigerait vers autre URL choisie par des pirates informatiques lorsque vous utilisez un panier d’achat en ligne.

Protégez-vous sur Chrome

Si vous utilisez chrome, vous pouvez accéder aux réglages du navigateur en tapant “chrome://settings/” dans le champ URL et modifier vos préférences pour vous protéger. Vous pouvez désactiver les fonctions de prédiction et activer une fonction appelée “Interdire le suivi”. Cela empêche les sites web de suivre votre activité et ne leur permet pas de vous vendre des produits en fonction de vos intérêts et affinités.

En conclusion

Vérifiez les trois formes les plus courantes de fuites qui peuvent affecter les VPN – fuites WebRTC, fuites de DNS et fuites d’extension de navigateur – pour vous assurer que votre VPN est sécurisé à 100 %.

Chez VPN Creative, notre équipe prend soin de vérifier l’étanchéité des clients VPN testés pour vous et vous propose des comptes rendus dans nos résultats de tests.